COMMUNIQUÉS DE PRESSE

2020-11-18 – UN SYSTÈME ÉDUCATIF DE PREMIÈRE CLASSE N’EST PAS POSSIBLE SANS UNE MODERNISATION IMMÉDIATE DES SERVICES INTERNET HAUTE VITESSE EN MILIEU RURAL

La Fédération des conseils d’éducation du Nouveau-Brunswick (FCÉNB) demande au gouvernement du Nouveau-Brunswick d’investir sa part financière dans le projet d’infrastructure visant à offrir un meilleur accès au service Internet haute vitesse en région rurale.

Il faut permettre à tous les élèves néo-brunswickois d’avoir un accès équitable à une éducation de qualité, surtout durant la pandémie. L’accès à internet doit permettre à tous les élèves d’apprendre de la même façon, qu’ils vivent en milieu rural ou urbain. « Le gouvernement a imposé à tous les élèves d’avoir un ordinateur pour cette année scolaire, et pour les élèves du secondaire, d’aller à l’école une journée sur deux, exigeant ainsi qu’ils apprennent en ligne. Il doit donc s’assurer que les élèves et le personnel enseignant puissent utiliser la technologie et l’internet de la même façon, peu importe où ils se trouvent au Nouveau-Brunswick. » indique le président de la Fédération des conseils d’éducation du Nouveau-Brunswick (FCÉNB), Robert Levesque.

2020-10-20 – LES DÉCISIONS EN MATIÈRE D’IMMOBILISATIONS SCOLAIRES: LES CÉD EXHORTENT LE GOUVERNEMENT À AVOIR UN PROCESSUS DÉCISIONNEL IMPARTIAL ET NON POLITISÉ

Les CÉD sont soulagés par les conclusions de la vérificatrice générale qui valident leurs expériences que les décisions de financement d’infrastructure ne sont pas toujours basées sur des données probantes.  « L’exemple le plus récent remonte à 2019 lorsque 3 projets de rénovation mi-vie ont été suspendus, soit une école secondaire dans chacun des 3 districts scolaires francophones.  Lorsqu’ils ont décrié la situation, il leur a été dit à nouveau que la matrice utilisée pour analyser et classifier les priorités en infrastructure scolaire des 7 conseils d’éducation au Nouveau-Brunswick permettait d’établir les priorités provinciales selon des données et d’éliminer les décisions fondées sur la partisanerie. » indique le président de la FCÉNB Robert Levesque. Le rapport de la vérificatrice générale démontre que ce n’est pas le cas.

2020-09-07 – LE MILIEU SCOLAIRE A BESOIN DE VOTRE SOLIDARITÉ, POSITIVISME ET BONTÉ POUR CETTE RENTRÉE

« Comme nos collègues des autres organismes acadiens et francophones, nous sommes convaincus que la solidarité, le positivisme et la bonté des francophones et Acadiens feront toute une différence en cette rentrée 2020 pour créer un environnement accueillant et sécuritaire pour chaque élève et pour chaque adulte qui y travaille » affirme le président de la Fédération des conseils d’éducation du Nouveau-Brunswick, Robert Levesque.
 
« C’est certain qu’il y aura plus de défis à relever en septembre, et durant cette année scolaire « spéciale » ajoute-t-il. Cette pandémie nous a démontré l’importance de nos relations avec les autres et il sera à notre avantage à tous de miser sur les forces de chaque personne et de chaque élève. Nos écoles ont besoin maintenant plus que jamais de vos encouragements. »

2020-09-01 – LA FCÉNB ET SES CÉD MEMBRES ONT FAIT PARVENIR UNE LETTRE AUX PARTIS POLITIQUES DU NOUVEAU-BRUNSWICK POUR CONNAITRE LEURS ENGAGEMENTS ENVERS L’ÉDUCATION FRANCOPHONE

La FCÉNB demande aux partis politiques du Nouveau-Brunswick de lui faire parvenir leurs engagements envers des priorités identifiées dans le secteur d’éducation francophone dans le cadre de la campagne électorale en vue des élections provinciales du 14 septembre 2020. De plus, la FCÉNB leur rappelle que les CÉD francophones sont les premiers responsables de la gestion scolaire en français au Nouveau-Brunswick et que les communautés, par l’entremise des CÉD, sont indivisibles à l’éducation.


2020-06-16 – LA SANB, LA FFTNL ET LA FCÉNB PUBLIENT UN MÉMOIRE EXHORTANT LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL À CORRIGER UNE LACUNE GRAVE DANS LE QUESTIONNAIRE ABRÉGÉ (COURT) DU RECENSEMENT

La Fédération des conseils d’éducation du Nouveau-Brunswick (FCÉNB), la Société de l’Acadie du Nouveau-Brunswick (SANB) et la Fédération des francophones de Terre-Neuve et du Labrador (FFTNL) ont publié aujourd’hui un mémoire fustigeant l’injustice des sept derniers recensements menés par Statistique Canada, lesquels n’ont jamais dénombré exactement le total d’enfants de parents ayant le droit à l’éducation en français dans nos communautés de langue officielle en situation minoritaire. Le mémoire analyse le témoignage du Statisticien en Chef devant le Comité permanent des langues officielles de la Chambre des communes, le 12 mars 2020, et dénonce des incohérences et le manque de transparence de Statistique Canada dans ce dossier.


2020-06-12 – JUGEMENT DE LA COUR SUPRÊME DU CANADA: UNE VICTOIRE POUR LES FRANCOPHONES EN SITUATION MINORITAIRE

La Cour suprême du Canada a déterminé que les droits linguistiques reconnus dans la Charte canadienne des droits et libertés (la « Charte ») ont préséance sur le trésor public. Ainsi, un gouvernement doit coûte que coûte garantir l’égalité réelle en matière d’éducation en situation minoritaire en Colombie-Britannique, notamment par la construction de huit nouvelles écoles dans la province. 

« La Fédération des conseils d’éducation du N.-B. s’est jointe à la SANB pour intervenir à la Cour suprême, car nous savions que la décision aurait un impact pour les écoles de la minorité à travers le Canada », ajoute le président de la FCÉNB, Robert Levesque. « Nous sommes heureux que la Cour suprême ait confirmé que les élèves francophones de la Colombie-Britannique ont le droit de bénéficier d’une expérience éducative réellement équivalente à celle des écoles avoisinantes, dans des installations scolaires équivalentes également. C’est une très bonne nouvelle pour tous les élèves en situation minoritaire au Canada ».

2020-05-11 – LA FCÉNB REND HOMMAGE À TOUS LES INTERVENANTES ET LES INTERVENANTS DU MILIEU DE L’ÉDUCATION PENDANT LA CRISE DE LA COVID-19

La Fédération des conseils d’éducation du N.-B. (FCÉNB) souligne les efforts inlassables de l’ensemble du personnel des écoles, des districts scolaires, des fonctionnaires ainsi que de la part des élues et élus afin de maintenir la qualité de l’enseignement durant la crise de la COVID-19.

2020-03-11 – LA FÉDÉRATION DES CONSEILS D’ÉDUCATION DU NOUVEAU-BRUNSWICK PASSE EN MODE RECRUTEMENT.

Les élections aux conseils d’éducation de district du Nouveau-Brunswick se tiendront le 11 mai prochain, en même temps que les élections municipales. La Fédération des conseils d’éducation du Nouveau-Brunswick (FCENB) lance donc aujourd’hui une campagne de publicité pour inciter les citoyens et citoyennes à poser leur candidature aux postes de conseillers d’éducation.

2020-03-05 – LES BESOINS DU SYSTÈME ÉDUCATIF NE SONT PAS UNE MONNAIE D’ÉCHANGE POLITIQUE

La FCÉNB s’oppose à ce que les besoins du système éducatif deviennent une monnaie d’échange politique. « Depuis longtemps nous demandons que l’éducation ne soit pas politisée, c’est-à-dire que les partis politiques au pouvoir n’imposent pas de changement selon les promesses électorales qu’ils ont faites. » dénonce le président de la FCÉNB, monsieur Robert Levesque. « Le système éducatif fait déjà face à beaucoup de pression ces derniers temps et il est incroyable que l’on échange la construction d’une école contre un vote à l’Assemblée législative. Ce n’est pas un jeu de Monopoly. » ajoute le président Levesque.